Bienvenue !

Extrait de pépins de pamplemousse – mon astuce santé

Extrait de pépins de pamplemousse – mon astuce santé

L’extrait de pépins de pamplemousse (ou EPP) est considéré depuis une quinzaine d’années comme un antibiotique naturel. Cet article a pour but de vous présenter l’EPP, que j’utilise depuis plus d’un an, et de vous guider dans le choix du bon produit car le marché regorge d’embrouilles.

Avertissement : ce produit est un complément alimentaire, ce n’est en aucun cas un médicament. Il est utilisé pour des troubles bénins et ne remplace pas l’avis d’un médecin concernant une pathologie plus importante. Cet article présente un produit que vous êtes libre d’utiliser ou non. 3% de la population pourrait éventuellement présenter des signes d’allergie aux agrumes et à leurs dérivés.

Présentation

La naissance de l’EPP reste encore floue dans l’histoire mais voici ce que l’on raconte le plus souvent. Un jour de 1980, Jacob Harich – médecin, immunologiste, Prix Einstein et physicien émigré aux Etats-Unis – remarqua que les pépins de pamplemousse ne pourrissaient pas sur son compost. Il se mit alors à les étudier dans son laboratoire et découvrit que les pépins recélaient une substance biocide (= qui exerce une action générale ou spécifique sur ou contre les organismes nuisibles) à la fois plus puissante et moins nocive que tout antibiotique.

Malheureusement, certains chercheurs ont voulu falsifier des extraits de pépins de pamplemousse avec des produits de synthèse (comme du chlorure de benzéthonium, un désinfectant toxique). Des chercheurs ont mis au point en 2006 un protocole très sensible qui a confirmé que 7 marques d’EPP sur 9 étaient contaminées par des produits de synthèse.

Heureusement, les études continuèrent aux États-Unis mais aussi dans plus d’une douzaine d’institutions de renommée mondiale, dont l’institut Pasteur en France. Ces études ont confirmé l’efficacité aussi large que possible de l’EPP, son action puissante et rapide, l’absence d’effets toxiques, le renforcement du système immunitaire et la préservation des bactéries utiles à l’organisme (bifidus). En bref, l’extrait de pepin de pamplemousse possède un spectre d’action plus large que les médicaments antibiotiques qui, eux, agissent sur moins de souches de bactéries et ne combattent pas les virus.

Propriétés

On l’a vu, l’extrait de pépin de pamplemousse a un effet équivalent ou supérieur aux antibiotiques les plus puissants.

Pour nous :

En usage interne, il est efficace aussi bien en prévention qu’en traitement d’attaque pour :

  • Les infections du système digestif, intoxications alimentaires, diarrhées, maladies parasitaires
  • Le rhume, les infections de la sphère ORL en général, la grippe, les affections bronchiques
  • Les infections urinaires et cystites
  • La fatigue chronique et l’affaiblissement immunitaire
  • Les allergies (car il est aussi hypoallergène)
  • En voyage : en prévention des perturbations digestives ou des atteintes microbiennes et parasitaires
  • et d’autres

En usage externe, l’EPP est aussi un recours pour :

  • Les aphtes, herpès des lèvres, gingivite
  • La peau : acné, dermatites, psoriasis mais aussi petites coupures ou brûlures, piqûre d’insectes, verrues, mycoses
  • Les cheveux : pellicules, démangeaisons du cuir chevelu, poux
  • Les pieds : eczéma des orteils, verrues plantaires, infections à champignons
  • Les organes génitaux : vaginite, infections vaginales, parasites

Pour le jardinage :

Il peut-être utilisé en agriculture biologique ou en jardinage contre les moisissures, les limaces, les pucerons et les champignons. 30 à 50 gouttes par litre d’eau à pulvériser sur les plantes.

Pour les animaux :

C’est un formidable vermifuge à raison de 10 gouttes par jour pendant 1 semaine, à renouveler tous les mois.

Pour les cosmétiques :

L’EPP est aussi utilisé en cosmétique Bio, comme conservateur naturel. Il prolonge en effet la durée de vie de certains cosmétiques mais attention l’EPP vendu pour la cosmétique n’est pas adapté à la voie interne. C’est la version que l’on trouve sur Aroma Zone.

Fabrication

L’EPP est normalement produit à partir des pépins du Citrus paradisi ou du Citrus grandis (appelé aussi Citrus maxima) par certains fabricants car plus petit et plus courant. Bref, si vous n’êtes pas chercheur ou scientifique, c’est très dur de s’y retrouver mais le principe de fabrication est le même partout ou presque.

La norme est d’utiliser 20% en moyenne d’extrait de pépins de pamplemousse pur, ce qui donne au final un EPP qui titre à 400 mg de bioflavonoïdes pour 100 ml de produit. Sauf que certaines EPP sont à 800, 1 000 ou 1 200 mg de bioflavonoïdes pour 100 ml.

Le calcul dépend en réalité de la méthode de mesure utilisée et il en existe deux différentes :

  • la chromatographie en phase liquide à haute performance, la plus précise sur les bioflavonoïdes
  • le test U.V. qui va quantifier tous les composants de l’extrait et pas seulement les bioflavonoïdes

Or le même extrait donnera, par exemple, un résultat de 100 mg en chromatographie et de 300 mg par la méthode U.V., soit 3 fois plus. Malheureusement les producteurs ne sont pas obligés d’indiquer la méthode d’analyse sur les étiquettes.

Dosage et contre-indications

Avant de l’utiliser, rappelez-vous qu’il s’utilise toujours dilué dans un peu d’eau et bien éviter les yeux. Le produit est dépourvu de toxicité. Il faudrait absorber 4 000 fois la dose normale pour atteindre des effets d’empoisonnement. Selon les produits :

  • Traitement d’attaque : 30 gouttes – 3 fois par jour
  • En prévention aux changements de saisons : 15 gouttes – 3 fois par jour

L’EPP a un goût légèrement amère. Vous pouvez le prendre dans du thé ou dans une tisane tiède (brûlant, il perd de son efficacité), afin qu’il perde son amertume. Cette solution est à privilégier chez les enfants.

L’EPP est contre-indiqué en cas de prise de médicaments (quels qu’ils soient) en particulier les médicaments contre le cholestérol ou l’hypertension. Il faut savoir que le pamplemousse est un « inhibiteur enzymatique » qui a des interactions avec les médicaments. Il vaut mieux être vigilant surtout en cas de prise de traitement lourd.

Demandez l’avis de votre médecin surtout avant d’en donner à un enfant de moins d’un an et si vous êtes enceinte.

Bien choisir son EPP

L’EPP reste un excellent produit qu’il faut simplement savoir bien choisir. Selon les marques, le pourcentage d’extrait de pépins de pamplemousse est différent, il est plus ou moins dilué, c’est ce qui justifie la différence de prix pratiqué.

Optez de préférence pour un produit de qualité Bio sans additif (entre autre de vitamine C), garanti sans chlorure de benzéthonium, ni pesticide, ni métaux lourds.

Pour aller plus loin, vérifiez autant que possible les points suivants :

  • Assurez-vous qu’il s’agit bien de pépins de Citrus paradisi
  • Privilégiez les extraits ou macérats obtenus sans solvant chimique, sans alcool et de préférence avec de la glycérine végétale, sans ajout de bioflavonoïdes ou de vitamine C
  • Choisissez de préférence la forme liquide, a priori plus pure et plus efficace que les comprimés
  • Vérifiez qu’il n’y ait aucun additif autre qu’un conservateur inoffensif et surtout pas de chlorure de benzéthonium

Où l’acheter ? Lequel choisir ?

L’Extrait de pépin de pamplemousse se trouve dans les magasins Bio et les bonnes pharmacies.

Après de nombreuses recherches sur le web, voici les EPP qui me semblent bonnes :

  • EPP Originel dispo ici
  • Biocitrus d’Oemine dispo ici
  • Citrobiotic de Source Claire dispo ici
  • Citrus 1200 de Boutique Nature dispo ici
  • CitroPlus 800 de GSE dispo ici

Pour ma part, j’utilise le CitroPlus qui est composé d’extrait de pépins et d’écorces de pamplemousse Bio et de la glycérine végétale, il est exempt de benzéthonium. CitroPlus 800 contient 800 mg/100 ml de bioflavonoïdes (méthode chromatographie) et utilise de la glycérine biologique qui n’est pas issue de l’huile de palme.

N’hésitez pas à préférer la qualité au prix et à faire une cure préventive d’EPP dès que le besoin s’en ressent (baisse de moral, fatigue, etc.) Pour l’Homme et moi, ça fonctionne très bien et le petit flacon de 50 ml dure plusieurs mois ;-)

Sources : Alternative Santé – Féminin Bio 1 et 2

Vous connaissez l’EPP ? Vous l’utilisez ? Ca vous tente ?

32 Avis

  1. colinux 4 années ll y a

    Merci pour toutes ces infos super détaillées et précises ! On va pouvoir passer l’hiver en pleine forme :)

    • Auteur
      Coralie 4 années ll y a

      J’espère oui ;)

      • foncq 1 année ll y a

        le citrobiotic dans ta liste fait partie des charlatans!

        • Auteur
          Coralie 1 année ll y a

          Ce n’est pas ce que j’avais trouvé quand j’ai écris mon article.

          Quelles sont vos sources ? et quel est le problème avec le Citrobiotic ?

  2. macigale 4 années ll y a

    Super article à noter dans nos favoris, pense à nous le appeler au coeur de l’hiver en pleine épidémie de rhume / grippe !

    • Auteur
      Coralie 4 années ll y a

      Hihi, ça marche ;)

  3. juristeinthecity 4 années ll y a

    Je l’ai acheté aussi !!

    • Auteur
      Coralie 4 années ll y a

      Super, j’espère que tu en seras satisfaite ;)

  4. fallone colette 3 années ll y a

    J ai un infection intrstinale et je prends un medicc pour l hypertention puis je en prendre.Merci d avance

    • Auteur
      Coralie 3 années ll y a

      Malheureusement je ne suis pas habilitée pour vous répondre Colette. Le mieux est de demander l’avis de votre médecin.

      Bon rétablissement !

  5. Khorhil 3 années ll y a

    Bonjour,
    Vous indiquez qu’un flacon de 50 ml vous dure plusieurs mois, à deux. L’utilisez-vous au quotidien, c’est-à-dire a priori 45×2=90 gouttes/jour ? Et est-ce plutôt deux mois ou six ?
    Merci pour ces précisions.

    • Auteur
      Coralie 3 années ll y a

      C’est plus 30×2 = 60 gouttes/jour pour deux personnes. L’utilisation n’est pas forcément quotidienne, c’est vraiment quand on en ressent le besoin lors des changements de saison ou pour se préparer à une période un peu stressante ou autre.

      C’est plutôt 2 à 3 mois mais là encore, comme ce n’est pas quotidien, cette durée varie selon l’utilisation et la santé des gens.

      Le flacon de 50ml est idéal pour débuter une cure et trouver ses marques ;) …Ou pour ceux qui n’en auront pas besoin au quotidien.

      J’espère avoir répondu à vos questions !

      Bonne journée

      • Khorhil 3 années ll y a

        En effet, et avec célérité. Merci beaucoup.

  6. SebDeb's 3 années ll y a

    Bonjour,
    merci pour cet article riche en information, cela m’a persuadé de tenter le coup face à mes allergies.
    Néanmoins une question me vient à l’esprit. Vous dites dans votre article qu’il vaut mieux acheter un produit sans additifs (vit C) mais tout les produits que vous suggérez en contiennent, pourriez vous nous éclaircir ?
    Dans l’attente de vous lire je vous remercie.

    • Auteur
      Coralie 3 années ll y a

      Bonjour,

      Il ne faut pas que l’ajout de vitamine C soit artificiel. Le produit en contient déjà une partie naturelle si mes souvenirs sont bons ;)

      Bonne soirée

      • SebDeb's 3 années ll y a

        Ok je comprend mieux ! merci de votre réponse ! =)

  7. JrmyAh 3 années ll y a

    Bonsoir Coralie,

    Pour commencer, c’est un super article ! :)

    Je voulais savoir dans quels genres de magasins je pouvais m’en procurer pour demander des conseils avant de commander sur Internet.

    Merci d’avance pour ta réponse! :)

    • Auteur
      Coralie 3 années ll y a

      Merci pour ton commentaire :)

      Généralement, j’en trouve en boutique Bio (Bio C Bon, Biocoop, Marcel et Fils,…) ou dans certaines pharmacies. Compare les prix en boutique quitte à l’acheter directement sur place si tu trouves de bons conseils ;)

      A bientôt

  8. for 2 années ll y a

    bonjour Coralie

    je souhaite utiliser EPP pour mes petits chiens dans leurs distributeur d’eau car je bataille avec des formation d’algues ( le distributeur d’eau de mes chiens est relié a un forage ) je suis un peu perdu par toutes les variété qu il existe en EPP j ‘ai vu que sur le net il se vend du epp 800,1045, et 700 que cela veux t il dire ? est ce l’intensité du produit?
    Pour ma part j’aurais besoin d une consommation quotidienne pour mes petites chiennes qui sont destiné a la reproduction ( petit élevage familiale) que me conseillez vous ? merci de votre réponse

    • Auteur
      Coralie 2 années ll y a

      Bonjour,

      Comme indiqué dans l’article : « La norme est d’utiliser 20% en moyenne d’extrait de pépins de pamplemousse pur, ce qui donne au final un EPP qui titre à 400 mg de bioflavonoïdes pour 100 ml de produit. Sauf que certaines EPP sont à 800, 1 000 ou 1 200 mg de bioflavonoïdes pour 100 ml.

      Le calcul dépend en réalité de la méthode de mesure utilisée et il en existe deux différentes :

      -la chromatographie en phase liquide à haute performance, la plus précise sur les bioflavonoïdes
      -le test U.V. qui va quantifier tous les composants de l’extrait et pas seulement les bioflavonoïdes

      Or le même extrait donnera, par exemple, un résultat de 100 mg en chromatographie et de 300 mg par la méthode U.V., soit 3 fois plus. Malheureusement les producteurs ne sont pas obligés d’indiquer la méthode d’analyse sur les étiquettes. »

      Pour votre besoin spécifique, je ne sais pas du tout quoi vous conseiller car ce sont deux dosages différents pour traiter les algues et pour les animaux. Le mieux serait de demander l’avis d’un spécialiste.

  9. courtot 2 années ll y a

    Bonjour, pensez-vous que l’EPP peut m’aider dans le cas d’un zona et si oui en usage interne ou externe sur les eruptions ?

    • Auteur
      Coralie 2 années ll y a

      Je ne sais pas du dout Régine, désolée…

  10. Lucie 2 années ll y a

    Super article, merci ! :)
    Une petite précision tout de même concernant l’usage sur les chats : faut-il augmenter la dose si le chat est un peu grassouillet ou pas nécessaire ? :P

    • Auteur
      Coralie 2 années ll y a

      Merci pour ton commentaire Lucie ! Malheureusement je ne sais pas te répondre puisque je ne l’utilise pas sur les animaux, seulement sur moi-même quand j’en ai besoin. Tu pourras peut-être trouver l’info sur des forums en cherchant « extrait de pepins pamplemousse chat » ou autre.

      Bonnes recherches ;)

      • Lucie 2 années ll y a

        Si jamais ça intéresse d’autres personnes, le lien du blog d’Arnaud Véto ! http://arnaudveto.blogspot.fr/2010/11/lextrait-de-pepins-de-pamplemousse.html

  11. PureNrgy 1 année ll y a

    Très bien ta synthèse! Je viens d’en acheter d’une autre marque que celle dont j’ai l’habitude car pas de stock et je vois maintenant que c’est du Citrus grandis. C’est un synonyme du Citrus Paradisi d’après Wikipédia. Correct?
    Je suis curieuse aussi du pourquoi privilégier un SANS vitamine C? Vu que celui que je prends d’habitude, avec ou sans vitamine C, il contient la même dose d’EPP. Si tu as une explication, ça m’intéresse :) Merci!

    • Auteur
      Coralie 1 année ll y a

      Hello ! Oui pour le citrus grandis = citrus paradisi :)

      Pour la vitamine C, je pense que c’est parcequ’ils doivent la rajouter de manière « non naturelle » du coup si tu aimes les choses issus de la nature, il vaut mieux se porter sur un EPP sans ajout de vitamine C ;)

  12. ocone 7 mois ll y a

    bonjour
    dommage que dans votre liste il n y a aucun produit sans vitamines rajoutées ,quand on vois le le pourcentage de vitamine et celui d epp dans un flacon ca fait cher le flacon de vitamine c …….
    je me pose aussi la question sur le taux de bioflavonoide….de 400 a 1200 y a de quoi ce poser des questions sur les produit bio vendu par nos groupes pharmaceutiques

    • Auteur
      Coralie 7 mois ll y a

      Toutes les réponses à vos interrogations se trouvent dans l’article (avec/sans ajouts de vitamines, différence de titrage) :)

  13. Mary sim 4 mois ll y a

    Bonjour,
    Merci pour votre article !
    J’ai également le citroplus gse, mais quand je regarde la composition il n’y a pas noté citrus paradisi… Est ce noté sur le votre ?
    Merci et bonne journée

    • Auteur
      Coralie 3 mois ll y a

      Bonjour,

      Je ne sais pas du tout, cet article date de 2013 et j’ai changé pas mal de fois d’EPP depuis.

      Bon dimanche !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*