Bienvenue !

Prague en 4 jours : Vieille ville

Prague en 4 jours : Vieille ville

Si vous avez suivi le 1er article sur Prague (à retrouver par là), nous sommes arrivés tard dans la soirée du samedi 26 août. Nous avions donc tout notre dimanche pour faire nos premiers pas dans la vieille ville de Prague ! Vous me suivez pour la visite ?

Il faut savoir que Prague est la capitale de la République Tchèque. Elle a miraculeusement échappé aux destructions de la Seconde Guerre mondiale et on peut encore observer des bâtiments de style préroman, roman, gothique, baraque, rococo, Art nouveau et même cubiste ! Le centre-ville historique (Staré Město) est désormais inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Faire une visite guidée gratuite

Comme nous l’avions fait pour Copenhague, nous avons profité d’un « free tour » pour visiter la ville, accompagnés d’un guide gratuit. Il existe plusieurs organismes proposant des free tour à Prague. Nous avons choisi le plus complet et le plus long, celui de Sandemans Neweurope. Il dure environ 3 heures et n’est disponible qu’en anglais ou en espagnol. Je dois avouer que c’était un peu compliqué de suivre 3h de conversation avec un guide qui parle relativement vite mais l’essentiel, c’est que nous avons appris pas mal de choses ^^

Staroměstské náměstí

Le rendez-vous est fixé sur la place principale de la ville : Staroměstské náměstí. C’est sur cette place, que vous pourrez découvrir l’église Notre-Dame du Týn avec ses deux tours imposantes, la tour de l’hôtel de ville (en travaux actuellement) avec l’horloge astronomique, le monument à Jan Hus (théologien, universitaire et réformateur religieux tchèque) ou encore l’église Saint-Nicolas.

Josefov

Il s’agit du ghetto juif de la ville de Prague. Dans ce quartier, vous pourrez visiter les nombreuses synagogues, le célèbre cimetière et le musée juif de Prague.

Pont Charles

Avant de terminer notre visite sur un point de vue vers le Pont Charles, nous sommes passés devant le Rudolfinum qui sert de salle de concert et d’expositions.

Plus tard, dans la journée, nous sommes repassés par le Pont Charles qui permet de rejoindre le quartier de Malá Strana. Construit au XIVe siècle, en référence au roi Charles IV, ce pont est l’emblème de la ville. Avant d’emprunter le pont, vous passerez forcément par l’une des tours. Elles se visitent et offrent un point de vue unique sur la ville ! Il faut compter 100 CZK (3,90 € environ) par adulte.

Une fois sur ce pont piéton, vous apercevrez des statuts le long, de chaque côté. La plus célèbre et la plus ancienne est celle de Saint Jean Népomucène qui fut jeté par-dessus le pont en 1393. La légende dit que le piédestal de cette statue porte bonheur en touchant la silhouette du chien et de la reine.

Náměstí Republiky

A la limite de la vieille ville et de la nouvelle ville (Nové Město), cette place était à deux pas de notre hôtel. La Tour Poudrière de Prague ressemble fortement à l’une des tour du Pont Charles. Sans fonction défensive, elle a servi à entreposer de la poudre au XVIIe siècle. Elle est la continuité du palais adjacent, qui est aujourd’hui la Maison Municipale (Obecní dům). Cette dernière appartient à la ville et abrite des concerts, un espace d’exposition, des salles de réception ainsi qu’un restaurant.

Maison à la Vierge Noire

Cette maison particulière se situe dans la Vieille ville et tire son nom de la vierge noire qui orne un angle du bâtiment. Le bâtiment abrite également une annexe de la Galerie Nationale dédiée à des expositions sur le cubisme.

Manger dans la vieille ville

Pour le déjeuner

Nous avons déjeuné, à plusieurs reprises, sur la charmante placette Malé Náměstí. C’est à ce niveau que se trouve le premier restaurant praguois que nous avons testé : Nuance. J’ai sélectionné ce restaurant car, bien noté sur Tripadvisor, il propose des plats typiques, qu’il y avait du choix végétarien et que la terrasse extérieure était parfaite pour le déjeuner. Julien a choisi une spécialité locale, le Teleci Rizek qui est une escalope pannée servie avec une salade de pommes de terre (370 CZK / 14,40 €) et j’ai pris un délicieux risotto aux asperges (260 CZK / 10,10 €).

Juste à côté, le Hard Rock Café offre une grande terrasse ainsi qu’un immense intérieur ! Pour notre deuxième déjeuner, nous avons misé sur les burgers dont un végétarien à 355 CZK (13,80 € environ). Ils sont très copieux !

Enfin, pour notre dernier déjeuner à Prague, nous sommes allés chez Aldente Trattoria, un italien. Nous cherchions un restaurant tout près et pouvant nous servir tard (il était plus de 14h). Les plats de pâtes, faites maison, sont entre 198 CZK (7,70 €) et 398 CZK (15,50 €).

Pour le dîner

Pour jouer les touristes à fond, nous avons profité d’un agréable coucher de soleil sur la place Staroměstské náměstí pour prendre l’apéritif au Cafe U Tyna, qui borde l’entrée de Notre Dame du Tyn. A nous la bière locale et la limonade maison au concombre pour 95 CZK (3,70 €) et 100 CZK (3,90 €) à siroter sur la plus belle place de la ville !

S’en est suivi un dîner parfait dans les magnifiques caves du restaurant White Horse qui se situe sur la même place. Le personnel est au petit soin et nous avions, ce soir là, un concert live presque rien que pour nous ! Julien a opté pour un  pečené koleno po staročesku (porc rôti à la Bohême) à 465 CZK (18 € environ) qui était énorme ! Il n’a même pas réussi à le terminer, pour vous dire ! Moi, à côté de ça, j’ai choisi une salade de chèvre rôti à 315 CZK (12,25 € environ).

Dans le prochain article, vous découvrirez le quartier de Nové Mesto.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*