Bienvenue !

Citytrip Italie #4 : Florence

Citytrip Italie #4 : Florence

Juste après nos deux jours à Venise (dont le cityguide est ici), nous avons enchainé avec deux jours à Florence. Moins de 3h de route plus tard, nous étions arrivés dans la jolie région de la Toscane. Malheureusement, notre séjour n’a pas été des plus sympas…vous allez voir !

Dormir à Florence

Lundi – 733 km : comme pour Milan, Florence a une ZTL*. Nous avons donc logé au Relais La Corte di Cloris, un petit hôtel sélectionné avec soin pour plusieurs raisons :

  • il est à l’extérieur de la ZTL de Florence (voir cette carte)
  • il dispose d’un parking privé dont le prix n’est pas excessif (10 € par jour)
  • les chambres sont classiques et à un prix modéré (90 € petit déjeuner inclus)
  • le centre-ville est accessible en 15 minutes de marche environ

*Zone à Trafic Limité : zone souvent autorisée aux riverains mais interdite aux véhicules extérieurs dépourvus d’un permis d’accès payant pour protéger le centre historique des villes. Les accès sont contrôlés par des bornes électroniques qui permettent de relever les plaques minéralogiques des véhicules entrés sans permis et d’adresser aux contrevenants une amende souvent élevée (même pour des étrangers comme nous !).

Seul point négatif à cet hôtel : l’insonorisation tant intérieure qu’extérieure ! Entre les bruits de véhicules qui passent pas le boulevard et la voisine qui a une vie intime débordante… c’était pas génial !

Visiter Florence

Musée du Duomo

Ni une, ni deux, nous partons rapidement visiter Florence à pied depuis l’hôtel. Nous avions, au préalable, acheter nos billets pour le Duomo sur le site officiel Il Grande Museo Del Duomo. Ce site agrège toutes les informations pour la visite de la cathédrale, du dôme, du musée, du baptistère, de la tour et de la crypte. Un seul billet à 15 €, valable 48h pour tous ces monuments, très pratique (sur le papier) ! Le site est bien construit car vous avez tous les horaires des monuments sur cette page, selon votre jour de visite. Nous savions donc que le musée fermait à 19h30 et qu’il serait fermé le 1er mardi du mois. Il fallait donc le visiter lundi en arrivant.

Munis de nos billets, nous passons sans problème aux bornes à l’entrée du musée vers 18h. Le musée est assez impressionnant et bien agencé. Il retrace toute l’histoire de la Cathédrale de Florence mais aussi 720 ans d’objets d’art du Moyen-âge à la Renaissance.

Palazzo Vecchio et Loggia dei Lanzi

A quelques minutes à pied de la place del Duomo, se trouve la seconde place la plus importante de Florence : la piazza delle Signoria. De style Renaissance, elle date des XIIe et XIVe siècles.

On trouve sur cette place, le Palazzo Vecchio qui est l’hôtel de ville de Florence. Il abrite un musée qui se visite pour 10 € ou 14 € si vous prenez le billet qui permet de monter à la tour. Par manque de temps, nous ne l’avons pas fait mais je pense que c’est un monument important à ne pas rater et des billets sont en ligne ici (cela permet d’éviter la queue !).

A quelques pas, la Loggia des Lanzi est un bâtiment ouvert qui est l’unique musée en plein air avec des statues issues des collections du musée des Offices situé à proximité. On y retrouve Persée tenant la tête de Méduse de Cellini ou L’Enlèvement des Sabines. Cette loggia se visite gratuitement, jour et nuit.

Cathédrale Santa Maria del Fiore

Au petit matin, nous avons traversé la ville pour aller visiter la Cathédrale de Florence. Datant du XIIe siècle, elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982. C’est la cinquième église d’Europe par sa taille. Elle se visite gratuitement à condition d’être patient et de faire sagement la queue.

Son dôme est l’oeuvre de Filippo Brunelleschi et en fait le plus grand du monde en maçonnerie avec 45,5 mètres de diamètre, typique de l’architecture de la Renaissance. Il se visite grâce au billet unique à 15 € (voir infos concernant le musée ci-dessus) mais attention, il vous faut impérativement choisir l’horaire de votre visite et s’y tenir. Nous avons eu le malheur de choisir un horaire sur le site internet et que ce dernier ne soit pas inscrit sur notre billet. Résultat ? Un garde irrespectueux qui nous refuse l’entrée et ne nous explique même pas comment faire alors que nous avions payé et réservé en ligne ! Nous avons tourné pendant 20 minutes avant de trouver l’accueil de la billetterie puis nous avons dû faire 2 queues différentes avant qu’on puisse nous aider ! Quelle honte pour un site aussi touristique ! Nous n’étions pas les seuls à avoir des difficultés à accéder aux monuments et une jeune-fille a même terminé en pleurs. C’est sûr que d’être chahuté à droite et à gauche sans personne qui sache répondre à nos problèmes, ça fatigue ! Du fait de cette incompétence, nous n’avons pas pu visiter le dôme car les places sont limitées et que les dernières places du jour nous sont passées sous le nez à 2 minutes près !

Crypte de Santa Reparata

La cathédrale de Florence est construite sur les anciennes fondations de l’église Santa Reparata. Cette église abritait les reliques de l’évêque de Florence, Saint Zénobe de Florence. Aujourd’hui, cette zone sous-terraine est accessible et incluse dans le billet à 15 €.

Campanile de Giotto

Après avoir perdu notre matinée à courir partout pour rien… nous avons continué notre visite de la place du Duomo avec l’ascension de la tour du campanile de Giotto. Incluse aussi dans le billet à 15 €, cette tour offre un point de vue magnifique sur Florence. Haute de 84,70 m, elle a 5 étages couverts de marbres (blanc de Carrare, vert de Prato, rose de Maremme et rouge de Sienne). Les bas-reliefs retrace les périodes importantes de la vie : la création de l’homme, de la femme, la loi du travail, la vie pastorale, la musique, la métallurgie, l’invention du vin, l’astronomie…

Baptistère San Giovanni

Ce monument est également inclus dans le billet à 15 €. C’est un très beau bâtiment de forme octogonale, bâti sur une ancienne maison romaine. La voûte est recouverte de mosaïques de style byzantin. Le plafond offre un Christ du Jugement dernier et des panneaux épisodiques de l’Ancien Testament et du Nouveau.

Basilique San Miniato al Monte

En montant à cette basilique, vous passerez certainement par le jardin des Roses. C’est une étape très agréable aux beaux jours pour faire une pause durant l’ascension. Il est ouvert gratuitement et possède environ 1 000 variétés botaniques dont 350 sortes de rosiers anciens. Depuis 2011, vous y verrez même des statues de Jean-Michel Folon.

Tout en continuant la montée, vous arriverez sur l’esplanade Michel-Ange (Piazzale Michelangelo). Cette esplanade offre un belvédère panoramique sur toute la ville de Florence.

Une fois tout en haut, vous pourrez admirer la Basilique San Miniato al Monte qui rend hommage au 1er martyr de la ville, Saint Miniatus. Elle est ouverte gratuitement, de 9h30 à 13h et de 15h à 19h.

Ponte Vecchio

Ce pont est l’emblème de Florence ! Il est piéton et offre une galerie marchande haut lieu de la joaillerie de luxe. Il date du XIVe siècle et a été reconstruit suite à une crue en 1333. A l’époque, les commerces étaient des bouchers, des tripiers et des tanneurs… beaucoup moins glamour !

Eglise Orsanmichele

Cette église du XIVe siècle fut transformé successivement en loggia, entrepôt puis de nouveau en église. Ouvert de 10h à 17h, elle se visite gratuitement.

Basilique Santa Maria Novella

Cette église est la 1ère basilique de Florence et fut construite à partir de 1246. Elle se visite pour 5 € par adulte mais il y a tellement de choses à voir que cela vaut le coup(t). A l’entrée, il faut traverser l’ancien cimetière des familles nobles de Florence avant de découvrir l’intérieur de l’église et ses fresques.

On accède également, dans la 2ème partie, au cloître, à la chapelle des Espagnols, le réfectoire puis le grand cloître. Une partie de l’église est reconvertie en musée.

Manger à Florence

Notre premier dîner à Florence s’est déroulé sur la rive gauche de l’Arno qui est le fleuve italien qui traverse la Toscane en passant par Florence et Pise. Nous étions dans le quartier de l’Oltrarno (outre-Arno) et nous avons emprunté le pont Santa Trinita pour traverser le fleuve. Depuis ce pont, vous observerez un magnifique point de vue sur le célèbre Ponte Vecchio.

Nous avons donc atterri à l’Osteria Santo Spirito qui dispose d’une jolie terrasse. Pour 35 €, nous avons eu des gnocchis à la truffe (miam !), un risotto de courgettes au parmesan, de l’eau pétillante et deux verres de vin. C’est une très bonne adresse à retenir si vous êtes de passage à Florence !

Pour le déjeuner du lendemain, avec tous les désagréments de la matinée, nous n’avons pas pris le temps de nous attabler. Heureusement, j’avais préparé les adresses pour un potentiel déjeuner dans le quartier du Duomo. Direction la Panetteria Stuzzicheria de neri 18/r ! Nous avons pris un panini et un chausson dont un végétarien pour 7 € avec une bouteille d’eau. C’était très bon pour le prix, je recommande !

Pour terminer notre déjeuner express, nous avons opté pour une glace au goûter. Vers 16h30, nous étions donc du côté de Santa Maria Novella et nous avons pris des cornets de glace chez la Gelateria Lo Zodiaco : 4 € pour deux cornets avec un choix infini et de la bonne qualité !

Enfin, pour notre dernière soirée à Florence, nous avons trouvé un restaurant à proximité de notre hôtel. Notre choix s’est porté sur l’Osteria dell’OK dont la déco et la carte nous ont attirés. En entrée, nous avons partagé les tranches de pain grillées (Fettunta) tomates et basilic à 6 € puis en plat, nous avons opté pour des gnocchi maison à la Sorrentina (tomate, basilic, mozzarella et parmesan) à 10 € et  ravioli à la crème et copeaux de truffe noire à 12 €. C’était délicieux et le service très aimable.

Le prochain article marquera la fin du citytrip en Italie avec la visite éclair de Pise !

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*