Bienvenue !

Prague en 4 jours : Malá Strana

Prague en 4 jours : Malá Strana

Le quartier Malá Strana (« petit côté en français) fait partie du centre de Prague. Il se trouve entre la Vltava et les collines du Château et de Petřín. Le Pont Charles (évoqué dans cet article) permet de relier la vieille ville et le quartier de Malá Strana.

Voici ce qu’il ne faut pas manquer :

Église Saint-Nicolas (de Malá Strana)

A ne pas confondre avec l’église Saint-Nicolas de la vieille ville. Cette église baroque, édifiée au XVIIe siècle, est connue pour sa coupole (20m de diamètre) et sa tour. L’entrée est payante mais vaut le coût. 70 CZK par adulte (2,70 € environ).

Jardins du Palais Wallenstein

Ce jardin est agréable à traverser pour éviter la route sinueuse qui mène au coeur du quartier. Gratuit d’accès, il fut créé en parallèle de la construction du Palais de 1623 à 1629. Aujourd’hui, le Palais abrite le Sénat tchèque.

Eglise Saint-Thomas

A quelques pas du jardin, cette église du XVIIIe siècle se dresse à l’emplacement d’une ancienne église romane. Sa silhouette octogonale et son clocher haut et étroit sont connus du panorama de Malá Strana. L’entrée est gratuite.

Musée Franz Kafka

A quelques pas du Pont Charles, vous pourrez vous esquiver de la foule pour aller découvrir le Musée Franz Kafka qui se situe sur les berges de la Vtava. Juste devant l’entrée, vous pourrez également apercevoir l’oeuvre de David Černý, deux hommes en train de faire pipi dont les hanches bougent. Le jet de l’eau formerait des lettres à la surface. N’hésitez pas à pousser la visite vers l’arrière du restaurant pour découvrir une magnifique vue sur le Pont Charles.

Kampa

Très pittoresque, cette partie de Malá Strana forme une île qui sépare la Vltava d’un de ses bras. Elle a même été élue 2ème plus belle île urbaine au monde par le prestigieux site de voyage VirtualTourist ! Il faut y flâner tranquillement et se laisser porter par l’ambiance.

Manger à Malá Strana

Pour le déjeuner

Nous avons découvert une adresse 100% vegan qui propose des spécialités locales et qui offre une vue magnifique sur les toits du quartier et le Château de Prague : Vegan’s Prague. C’était pour moi l’occasion de découvrir deux spécialités tchèques qui sont, normalement, à base de viande : le Svícková à base de tempeh et le traditionnel goulash à 215 CZK chacun (8,40 €). Pas de dessert sur place car nous voulions, à tout prix, tester la pâtisserie traditionnelle : le trdelník. Il s’agit d’une pâte de farine enroulée autour d’une brochette en bois, puis grillée à la braise et recouverte de sucre (ou autre). Elle a ainsi une forme cylindrique (que l’on peut garnir), cuite et dorée à l’extérieur et creuse et pâle à l’intérieur, avec un goût fumé. Nous avons pris les nôtres dans l’une des adresses les plus réputées de Prague : U Kajetana. Chaque trdelnik est à 60 CZK (2,35 €).

Pour le dîner

Lors de notre dernière soirée à Prague, nous avons eu envie de voir le Pont Charles de nuit et profiter des illuminations de la ville. Pour se faire, nous avons dîner à deux pas du Pont, au restaurant de l’Hôtel Pod Vezi. Nous sommes arrivés vers 19h30 pour prendre l’apéritif sur leur grande terrasse, à l’arrière (plus calme que celle devant le Pont). Un spritz plus tard (150 CZK / 5,85 €), nous voilà prêts à déguster un délicieux repas. Aubergines gratinées à la mozzarella pour moi (279 CZK / 10,90 €) et plat local pour Julien avec un confit de canard à l’ail et au thym avec les boulettes tchèques de pommes de terre (369 CZK / 14,45 €). En dessert, le strudel aux poires était parfait (139 CZK / 5,45 €) et je ne suis pas fan des poires d’habitude. Je vous recommande ce restaurant pour le très bon rapport qualité/prix et l’emplacement de dingue !

C’est un quartier très sympa à découvrir en revenant du Château par exemple (à découvrir bientôt).

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*